Le Trouble Oppositionnel avec Provocation (TOP)

Qu'est-ce que c'est ?

Le TOP est défini comme un ensemble de comportements négatifs ou provocateurs présents chez l’enfant pendant plus de 6 mois (critères diagnostiques du DSM V).

Très souvent, l’enfant :

  • Se met en colère
  • Conteste ce que disent les adultes
  • S’oppose activement ou refuse de se plier aux demandes ou aux règles des adultes
  • Embête les autres délibérément
  • Fait porter à autrui la responsabilité de ses erreurs ou de sa mauvaise conduite
  • Est susceptible ou facilement agacé par les autres
  • Est fâché et plein de ressentiment
  • Se montre méchant ou vindicatif
Ces comportements isolés et ponctuels peuvent faire partie du développement normal de tous les enfants, quel que soit leur âge (l’âge du « NON » chez le jeune enfant (2-3 ans) ; opposition de l’adolescent). En revanche, le TOP est un trouble de régulation des émotions dont les principales caractéristiques sont :
    • 1- Les comportements de l’enfant altèrent de manière significative sa vie familiale, sociale et/ou scolaire.
    • 2- Le degré de sévérité des troubles varie et peut être qualifié de léger, modéré ou sévère. Il s’associe très fréquemment au Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hypercativité (TDA-H)
    • 3- Les troubles du comportement ne surviennent pas dans le cadre de troubles de l’humeur, d’un trouble psychotique ou de manière réactionnelle à un évènement de vie (naissance du petit frère, séparation des parents, déménagement…)

Quelles manifestations ?

Le plus souvent, les symptômes se manifestent d’abord à la maison et s’étendent avec le temps à d’autres environnements. Le trouble n’est pas toujours visible à l’école ou en collectivité.

Le nombre de symptômes tend à augmenter avec l’âge.

Les réactions sont souvent brutales, intenses voire spectaculaires. Une rigidité comportementale est souvent présente (« c’est comme ça et pas autrement ! »). La négociation ou la punition aggrave la crise jusqu’au franchissement d’un seuil au-delà duquel le jeune perd toute maîtrise de lui-même (devient potentiellement dangereux pour lui-même ou pour les autres).

Quelles conséquences au quotidien ?

L’enfant est en souffrance

À la maison mais aussi dans son intégration sociale (perte de l’estime de soi, rejet de ses pairs, désinvestissement des apprentissages…).

Les parents sont en souffrance

Stress parental, conflits conjugaux et familiaux, faible satisfaction parentale, impact négatif sur la vie sociale (réduction des sorties et du cercle social).

Un climat négatif est installé à la maison
Lutte de pouvoir enfant-parents, interventions négatives presque exclusives, argumentation sans fin.
Des pratiques éducatives inadaptées se mettent en place sans s’en rendre compte

Cercle vicieux au sein duquel se développent et se maintiennent les comportements perturbateurs.

Je suis parent, que faire ?

Tout d’abord… GARDEZ CONFIANCE EN VOUS !!!!

Vous n’êtes pas de mauvais parents ! Les difficultés de régulation émotionnelle de votre enfant sont à l’origine de ses troubles du comportement. Vos valeurs éducatives ne sont pas remises en causes… Le quotidien, les conflits, le stress et l’anticipation des crises sont une source de souffrance pour votre enfant mais également pour vous et dérégulent tout « le système familial ».

Ne vous focalisez pas sur le regard des autres parfois jugeant et moralisateur (« quel enfant mal élevé !! »). Les spectateurs interprètent souvent le comportement de votre enfant sans connaître le contexte et les difficultés émotionnelles qu’il présente…

Vous pouvez :

Soutenir votre enfant dans ses difficultés de régulation émotionnelle

Pour cela, parlez-en et faites appel aux professionnels de l’enfance

(psychologue, pédopsychiatre) qui pourront accompagner votre enfant.

Vous doter d’outils concrets, au quotidien, pour gérer ses troubles du comportement, sa désobéissance et rétablir un climat familial harmonieux.

Nos groupes BARKLEY peuvent vous aider !!!

Pour aller plus loin...

TDAH, comorbidités, et profils associés

Episode 2 : Trouble oppositionnel avec provocation

Vidéo publiée par HyperSupers TDAH France, octobre 2017.
Témoignage du Professeur Diane Purper-Ouakil du CHU de Montpellier.

La méthode Barkley pour les enfants TDAH
Vidéo publiée par Léa Dupuis, décembre 2016
Mon enfant est difficile, que faire ?
Francine Lussier, édition Tom Pousse, novembre 2014